Chehem Watta à Charleville

Le poète Chehem Watta, auteur de Rimbaud l’Africain. Diseur de silence, recueil de poèmes paru à l’Harmattan en 2012, sera parmi nous vendredi et dialoguera avec Alain Borer lors de la soirée consacrée aux années éthiopiennes d’Arthur Rimbaud, poète devenu explorateur négociant.

Chehem me dit le grand plaisir qu’il a de se rendre pour la première fois dans la ville natale d’Arthur Rimbaud.

L’actrice Sophie Bourel dira des textes de Rimbaud.

« RIMBAUD PHOTOGRAPHE », le livre

Une des feuilles du livre, tout juste imprimée.
Une des feuilles du livre, tout juste imprimée.
© H. FONTAINE.

« RIMBAUD PHOTOGRAPHE ».

Texte de Hugues FONTAINE.

216 pages. 149 photographies, cartes et illustrations dont un grand nombre d’inédits. 190 x 245 mm à la française, relié, couverture carton, dos rond. 35 €. Publié avec le soutien du Centre National du Livre.

À paraître prochainement aux éditions TEXTUEL.

Le 6 mai 1883, Arthur Rimbaud envoie à sa mère et à sa sœur Isabelle trois portraits « de moi-même par moi-même ». Mal lavées, ces épreuves blanchissent et son visage y est à peine lisible. Pourtant d’autres photographies qu’il vient de faire, de son adjoint le Grec Sotiro, d’un fabricant de sacs, sont de bonnes images. Que disent ces trois ratés ? Rimbaud se dissimule-t-il dans le paysage ? Pourquoi s’est-il fait photographe ? Quel était son projet à Harar ? Avec quel matériel a-t-il travaillé ? Combien a-t-il fait de photographies ?

Explorant cet aspect peu connu de la vie du poète devenu explorateur et négociant entre l’Arabie et l’Afrique, Hugues Fontaine, lui-même photographe, bon connaisseur du Yémen et de l’Afrique orientale, nous raconte l’expérience photographique de Rimbaud en Abyssinie (Éthiopie). Ce faisant, il nous offre une iconographie abondante, soigneusement composée et en grande partie inédite, augmentée de trois photographies qu’il vient de découvrir à Vienne, attribuées à Arthur Rimbaud en 1892 par l’explorateur autrichien Philipp Paulitschke, lequel s’était rendu dans la Corne de l’Afrique en février 1885.

ALAIN BORER. «Rimbaud : la POÉVIE»

Alain BORER- Photo © Hélie-Gallimard

Pour la prochaine manifestation autour de l’exposition RIMBAUD PHOTOGRAPHE, nous aurons le plaisir de recevoir Alain BORER le vendredi 28 juin à 18:00 à la Médiathèque Voyelles.

Développant L’Œuvre-vie d’Arthur Rimbaud, Alain Borer tire les dernière conclusions de l’unité profonde du poète-aventurier-négociant qui se disait « un piéton, rien de plus ».

http://www.alainborer.fr/